Articles

Campagne 2012 contre l’islamophobie

Depuis des années, le rejet de l’islam est une rengaine qui pollue la vie politique, médiatique et sociale de notre pays.

LA SITUATION

Ce rejet a pris la forme de circulaires (1994, circulaire Bayrou), de lois (2004, loi contre le foulard à l’école, 2010 loi contre la burqa), d’avis (2011, HCI), d’exclusions de parents d’élève et de femmes en formation professionnelle, sous prétexte d’une laïcité déformée, ou encore de polémiques stériles, de caricatures, de campagnes calomnieuses, mensongères, aux terminologies nauséabondes et réductrices indignes de notre pays et de notre histoire.

GÉNÉRALISATION DE L’ISLAMOPHOBIE

La généralisation et la radicalisation du discours islamophobe n’est plus acceptable. La droite comme les gauches sont responsables et coupables sur cette question. Les derniers projets de lois montrent à quel point l’islamophobie est un fond de commerce électoral pour ces partis politiques.

LES POLITIQUES

La droite et les gauches n’ont pas eu le courage politique et humain du vivre ensemble, de la lucidité, de l’intelligence politique, et toutes ont trouvés les mots qui blessent, qui choquent, qui excluent.

Quel candidat serait capable aujourd’hui de remettre en cause les lois liberticides contre le foulard et le niqab, ainsi que les processus qui leur ont donné naissance ?

Aujourd’hui, en cette période électorale, il est important de faire savoir à ces partis qui ont toujours eu ce genre de pratique que :

Nous, citoyens français, attachés à la laïcité de 1905, attachés aux valeurs humaines universelles, attachés à la démocratie et conscients de son histoire, nous désavouons ces pratiques politiciennes de rejet et d’exclusion de l’islam et des musulman-e-s.

Par le vote "Oui à la laicité, Non à l’islamophibie", nous appelons les politiques de tous bords à cesser les instrumentalisations politiciennes et électoralistes pour faire faces aux véritables enjeux sociaux, économiques et politiques.

Devant cette urgence, nous invitons donc, partout en France, à voter :

LogoVOTE NUL ?

Nous souhaitons exprimer par ce vote nul en terme de chiffre mais néanmoins riche en terme de revendication et de volonté, notre désaccord radical avec la voie prise par les décideurs de la politique française depuis plus de dix ans.

COMMENT PROCEDER ?

Téléchager ces bulletins de vote, découpez les, mettez dans l’urne le jour du vote.

PDF - 91.9 ko
Bulletin de vote
à découper et à mettre dans l’urne


Le terme "islamophobie" est un terme absent du dictionnaire. Peut-être n’est-il pas approprié mais pour l’instant, c’est celui qui est utilisé.

Voir en ligne : Le site de la Campagne 2012 contre l’islamophobie